L'automobile en Europe

Depuis quelques jours une vague de froid a traversé l’Europe, apportant des températures sibériennes et d’importantes chutes de neige. Alors que Dimanche a été particulièrement calme, les habitants des grandes métropoles étant restées chez eux, ce matin les automobilistes ont du se rendre au travail et tous les pays n’étaient pas préparés de la même manière.

En Allemagne, Suède et plus généralement dans les pays nordiques, il n’y a pas eu de gros problèmes, les autorités et services de voirie étant habitués à ce genre de situation (déneigement, salage…).

Par contre en France et en Italie par exemple, les choses se sont compliquées : Rome a été paralysée Dimanche et Lundi, ainsi que Paris Lundi. Il faut dire que les automobilistes aussi sont moins équipés : pas de pneus neige, des pneus souvent très (trop) usés, et des batteries faibles… Un cocktail détonnant entrainant pannes et accidents !

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0
Author :
Print

Comments

  1. Finalement les voitures ont plus souffert que les automobilistes. Entre les batteries hs et les glissades incontrôlées ça faisait longtemps que ça avait autant été la pagaille !

Comments are closed.